Actualités

Concours Archidéelles 2017 : Qui sont les lauréats ?

Rabot Dutilleul est un acteur engagé dans la transformation et la construction des villes. À travers son déploiement d’activités et de zones géographiques, l’entreprise familiale est très attentive aux besoins des marchés et de ses usagers. Ainsi, le concours Archidéelles, formidable outil de veille pour nos métiers depuis 2013, met en valeur les pistes et les solutions suscitées par les jeunes architectes.
 

UNE 4ème ÉDITION TOURNÉE VERS LE DESIGN

 
Depuis quatre ans, Rabot Dutilleul met à l’honneur les diplômés en architecture formés dans les Hauts-de-France, en Ile-de-France ou en Belgique. Ce concours vise à encourager l’innovation et à valoriser les jeunes talents de l’architecture qui construiront la ville de demain.
 
Pour cette nouvelle édition, nous avons souhaité que le concours s’inscrive dans la dynamique, initiée par la Métropole Européenne de Lille accompagnée par lille—design, de transformer Lille en capitale mondiale du design pendant toute une année en 2020.  Ainsi, en septembre 2017, le concours Archidéelles lançait officiellement son nouveau défi à travers le thème suivant : « Architecture et design - Quand le design métamorphose nos façades ».
 
A travers cette thématique, il était question pour nos jeunes architectes de réfléchir sur l’apport du design dans la conception et la production de nos façades, le tout dans une perspective de convivialité, d’efficacité et de frugalité. En effet, la façade reste un élément essentiel de l’insertion du bâtiment dans son environnement urbain et de son appropriation par ceux qui y vivent et y travaillent.
 

DES PROJETS INNOVANTS ET RESPECTEUX DE L'ENVIRONNEMENT

 
Le 2 février dernier, les six candidats retenus par la commission technique ont exposé leur projet devant le jury réuni pour l’occasion. À l’issue de ce grand oral, les trois lauréats du concours Archidéelles se sont vus remettre les prix LMH, Caisse des Dépôts et Rabot Dutilleul, ce 22 février 2018, lors d’une cérémonie de clôture organisée au WAAO, le centre d’Architecture et d’Urbanisme de Lille.
 
- 1er Prix LMH de 3 000€ : le binôme Alice Cladet (ENSA Normandie 2017) et Bertille Masse (École de design Nantes Atlantique 2015) pour le projet « Échange ».
 
« Échange est une façade productive et connectée grâce à laquelle l’usager peut personnaliser son niveau d’intimité et ses rendements énergétiques. »

- 2ème Prix Caisse des Dépôts de 2 000€ : le binôme Mélanie Blondelle et Manon Pesez (ENSAPL Lille 2018) pour le projet « Décaler la doublure ».

« À travers une innovation textile intitulée « décaler la doublure », nous proposons un panel de dispositifs comme une alternative évolutive de l’isolation intérieure améliorant le confort thermique et l’esthétique des maisons type 1930. »
 
- 3ème Prix Rabot Dutilleul de 1 000€ : Pierre Montigny (Institut supérieur de Saint-Luc 2007) pour le projet « Pilastre boisseau banche ».
 
« Nous proposons un système constructif composé d’éléments préfabriqués qui se superposent en s’emboitant et forment ensemble un pilastre. »
 
 
 
> Pour en savoir plus sur le concours et les projets, télécharger la brochure de la 4ème édition
 

 

QU’EST-CE-QUE LE DESIGN?

Anne-Laure Boursier, Chef de projet éthique chez Rabot Dutilleul nous explique en quelques lignes la notion qui se cache derrière le design :

« À l’heure où Lille Métropole est capitale mondiale du design 2020, la question vaut d’être posée. Et la réponse n’a rien d‘évident. L’étymologie du mot Design vient de l’anglais mais avant cela, de l’ancien français « désigner », signifiant dessiner, indiquer. Le de-sign fait signe vers un dessein, un but. Selon Stéphane Viard, le design œuvre à produire un effet. Kenya Hara, le directeur artistique de Muji ajoute que le design cherche à concevoir non pas des choses qui sont mais des choses qui se passent. Les designers créent des expériences à vivre qui enchantent l’existence et se produisent à travers un renouvellement des formes signifiantes de notre monde et des usages. Le design n’est donc pas attaché à une discipline particulière. Il mêle art, technique et société. Il fait appel aussi bien aux sciences humaines qu’aux sciences exactes ou à la biologie. Il vise la création d’objets, d’environnements, etc…, fonctionnels, esthétiques et conformes aux impératifs d’une production industrielle. Il doit permettre d’améliorer tous les aspects de l’environnement humain, produits, environnement, ambiance sensorielle. Selon Lille-design, le design a vocation à rendre le monde habitable en transformant l’expérience que nous en avons. »

 
 

Voir d'autres articles

  • Cité universitaire Paul Appell - Strasbourg

    Rabot Dutilleul structure ses financements pour déployer son projet stratégique

    Lire la suite
  • Green solutions awards 2018

    Green Solutions Awards 2018 : A vos votes, prêts, likez !

    Lire la suite
  • Partenariat Rabot Dutilleul / Néo-Eco

    Rabot Dutilleul signe un partenariat avec Néo-Eco et consolide sa plateforme de start-up

    Lire la suite
  • RD BOOST récompense les projets associatifs Perunid et Enac'Togo

    L'association étudiante PERUNIDAD remporte le challenge RD BOOST 2018 de Rabot Dutilleul

    Lire la suite
Voir toutes les actualités